■ Aujourd’hui, Hériade était chez Tuulikki Chompré, collectionneuse d’objets « humbles » comme le souligne l’intitulé d’une de ses expositions. Ce sont ces objets domestiques, simples, ayant appartenu à monsieur tout le monde que Tuulikki a récolté pendant des dizaines d’années. Souvent, bradés, au mieux démontés ou transformés, au pire jetés, ces objets n’avaient à l’époque que peu de valeur. Car ils étaient communs. Pourtant aujourd’hui, ils sont précieux par le témoignage des pratiques d’une époque et parfois même par l’apprentissage qu’ils nous enseignent. Ils portent en eux certaines techniques oubliées et certains usages inspirants.

Parmi ces différentes collections, Tuulikki a notamment toute une série de cols qu’elle a chinés depuis 30 ans aux puces de Montreuil. À ce moment-là, on pouvait les acheter pour une bouchée de pain, il y en avait partout à revendre. C’est ainsi qu’au fil du temps, sans presque jamais aller dans les salles de vente, Tuulikki a constitué une collection d’une diversité rare. Elle n’a pas uniquement sélectionné des cols exceptionnels par leurs techniques ou leurs matériaux. Au contraire, elle semble avoir choisi les pièces par leur présence graphique, qu’elle s’est attaché à mettre en valeur à plat sur de grandes feuilles noires. Ce choix fait la beauté exceptionnelle de cette collection : elle est à la fois percutante visuellement et extrêmement diverse : dentelle à l’aiguille, dentelle duchesse, dentelle au fuseau, dentelle renaissance, dentelle de Cluny, dentelle mixant plusieurs techniques, dentelle mécanique ; tricot, crochet ; broderie, broderie mécanique ; ouvrages en soie, en coton, en lin. Feuille sombre après feuille sombre, on peut admirer toutes ces pièces soigneusement rangées dans un meuble à tiroirs étroits. Certaines sautent aux yeux par la finesse extrême d’un ouvrage fait à la main, nous questionnant instantanément sur le temps nécessaire à sa réalisation ; d’autres, sont, au contraire, d’une grande simplicité technique pour un résultat non moins intéressant ; d’autres encore, semblent refléter la créativité et l’imagination de la réalisatrice : plusieurs techniques sont associées offrant des cols d’une beauté originale, parfois curieuse.

Nos coups de cœur chez Hériade, et, à coup sûr, sources d’inspiration pour une future collection de cols amovibles en couture.à.porter comme en couture.à.façonner :

Collection Tuulikki Chompré ©Dorine Lambinet

Col en coton blanc réalisé à l’aiguille avec un lacet en zigzag. Le bord intérieur est une bande de dentelle mécanique.

Collection Tuulikki Chompré ©Dorine Lambinet

Tuulikki pointe ici du doigt le détail du motif de ce col réalisé au crochet

Collection Tuulikki Chompré ©Dorine Lambinet

Simplicité d’un motif répétitif et beauté de la régularité légèrement imparfaite d’un ouvrage à la main.

Collection Tuulikki Chompré ©Dorine Lambinet

A contrario, un ouvrage complètement désordonné, presque improvisé,  une nuit étoilée de Van Gogh faîte de fil et de ganses.

Collection Tuulikki Chompré ©Dorine Lambinet

Un motif joueur et joyeux dessiné par un lacet sur un tulle mécanique.

 

Laissez un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *